Lieux de formation

Brest, Rennes, Vannes

Voies de formation

Contrat d’apprentissage

Durée
18 mois
Dates de rentrée

3 janvier 2022

Le métier

Les missions

L’auxiliaire de puériculture (AP) s’occupe des enfants de moins de 3 ans.

  • Prendre soin de l’enfant dans ses activités de la vie quotidienne de la naissance à l’adolescence.
  • Observer l’enfant et mesurer les principaux paramètres liés à son état de santé et à son développement.
  • Aider l’infirmier ou la puéricultrice à la réalisation de soins.
  • Assurer l’entretien de l’environnement immédiat de l’enfant et des matériels de soins et ludiques.
  • Recueillir et transmettre ses observations par oral et par écrit pour maintenir la continuité des soins et des activités.
  • Accueillir, informer, accompagner l’enfant et sa famille.
  • Réaliser des activités d’éveil, de loisirs et d’éducation.
  • Accueillir et accompagner des collègues et des stagiaires en formation.

Pour plus de renseignements; vous pouvez consulter la fiche ROME correspondante.

Les qualités

L’auxiliaire de puériculture doit posséder une grande résistance physique et nerveuse. Il(elle) est patient(e), disponible, vigilant(e) et attentif(ve). Doté(e) du sens des responsabilités, il(elle) prendra des initiatives appropriées aux situations. Tout en étant organisé(e), il faut avoir un esprit créatif : trouver des activités d’éveil et de loisirs.

La carrière

L’auxiliaire de puériculture peut travailler dans diverses structures :

  • Dans une crèche, multi-accueil, micro crèche, pouponnière, …
  • Au sein d’une maternité ou dans un centre hospitalier.
  • Dans un centre PMI (protection maternelle et infantile),

Évolution de carrière :

En milieu hospitalier, l’auxiliaire de puériculture gravit des échelons et évolue selon la même grille indiciaire que les aides-soignants. Elle passe ainsi de la classe normale à la classe supérieure (après six années de service effectif), puis à la classe exceptionnelle (après onze années de service).
En outre, toute personne pouvant justifier d’une expérience de trois ans minimum dans un service hospitalier ou dans le secteur médico-social peut se présenter au concours d’entrée des Ifsi (Instituts de formation en soins infirmiers), afin de suivre une formation pour devenir infirmier ou éducateur de jeunes enfants.

Après 3 ans d’expérience professionnelle, une auxiliaire de puériculture peut évoluer vers le métier d’infirmière : en passant le concours d’entrée des IFSI (instituts de formation en soins infirmiers) pour préparer le diplôme d’État d’infirmier ou le DEEJE (diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants).

Le salaire

Le salaire d’un(e) auxiliaire de puériculture varie selon l’échelon et l’établissement pour lequel il(elle) travaille. L’auxiliaire de puériculture gagne généralement 1500€ brut/mois en début de carrière, pour atteindre approximativement 2300€ brut/mois en fin de carrière.

La formation en apprentissage

Les pré-requs (conditions d'accès)

  • Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation
  • Avoir moins de 30 ans à la date de signature du contrat. Il n’y a pas de limite d’âge pour les personnes bénéficiant d’une RQTH, d’un statut de sportif de haut niveau ou porteur d’un projet de création d’entreprise. (justificatif à fournir au CFA)
  • Avoir trouvé un employeur prêt à vous accueillir pour toute la durée du contrat (engagement employeur à fournir au CFA)
  • Les personnes titulaires de la Mention Complémentaire, du DEAMP, du DEAVS, DEAS, n’ont pas accès à cette voie de formation.
  • Possibilité de faire la formation en contrat de professionnalisation (nous contacter)

L'alternance

L’apprenti réalise 35 heures par semaine. Il a droit à 5 semaines de congés payés par an.

  • 22 semaines de formation théorique
  • 10 semaines de stage en milieu hospi-talier (2 stages de 5 semaines)
  • 49 semaines chez l’employeur (dont 12 semaines de stage) = 60% ETP (Équivalent Temps Plein)

Le coût de la formation

La formation est gratuite pour les apprentis.

  • Pour les employeurs du secteur privé, les coûts de formation sont pris en charge par les OPCO.
  • Pour les employeurs des 3 fonctions publiques, devis sur demande.

 

Les domaines de compétences

Les modules de formation correspondent à l’acquisition des huit compétences du diplôme :

  • Bloc 1 – Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de la vie quotidienne et de la vie sociale
  • Bloc 2 – Evaluation de l’état clinique et mise en oeuvre de soins adaptés en collaboration
  • Bloc 3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
  • Bloc 4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention
  • Bloc 5 – Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité / gestion des risques

Pour plus d’informations : Consultez le référentiel de formation

Les objectifs de la formation

A l’issue de la formation, les apprentis sont capables de :

  • participer à l’accueil de l’enfant et de son entourage ;
  • situer son action au sein d’une équipe de travail ;
  • participer à l’identification des besoins physiques, physiologiques et psychologiques de l’enfant, aux différents âges de sa vie et de leurs modifications ;
  • participer à l’identification des ressources propres de l’enfant, à la famille, à l’environnement ;
  • appliquer les méthodes et les moyens adaptés à l’exécution de soins en collaboration avec la puéricultrice ou l’infirmier ;
  • collaborer à l’organisation de la vie d’un enfant ou d’un groupe d’enfants en favorisant, dans la mesure du possible, la participation de ceux-ci dans toutes les activités quotidiennes ;
  • transmettre ses observations par oral et par écrit ;
  • transmettre les connaissances liées à sa fonction et dans ce cadre, participer à des actions de formation

Les méthodes pédagogiques

Les apprentis bénéficient :

  • d’une formation théorique: cours magistraux, travaux pratiques, travaux dirigés individuels ou en groupe, ateliers de simulation ou jeux de rôles, recherches personnelles.
  • et d’une formation pratique: une formation sur le terrain d’apprentissage (chez un employeur) + une formation complémentaire en établissement extérieur

Les modalités d'évaluation

Le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (D.E.A.P.), de niveau 4 (équivalent BAC), est délivré aux personnes ayant suivi la totalité de la formation, et validé les 5 blocs de compétences (voir ci-dessus)

  • L’évaluation des compétences est effectuée tout au long du parcours de formation, par contrôle continu
  • Chaque module doit être validé par une note minimale de 10/20.
  • Les modules de formation sont évalués par des études de situation ou par mises en situation.
  • Les stages sont évalués à partir de critères d’évaluation se transformant en points.
  • L’obtention du diplôme est validé par un jury final

Pour plus d’informations : Consultez le référentiel de formation

Les qualités pour être apprenti

Motivation, rigueur, organisation

Le salaire d'un apprenti

 Cas général 18—20 ans
21—25 ans
26 ans et plus
1ère année
43 % SMIC 53 % SMIC* 100% SMIC*
2ème année
51 % SMIC 61 % SMIC* 100% SMIC*

 

 Secteur SSSMS** 18—20 ans
21—25 ans
26 ans et plus
1ère année
50% SMIC 65% SMIC* 100% SMIC*
2ème année
60% SMIC 75% SMIC* 100% SMIC*

* ou du SMC correspondant à l’emploi occupé, s’il est plus favorable

** SSSMS : Branche Professionnelle du secteur sanitaire social et médico-social à but privé non lucratif

Aide au permis de conduire pour l’apprenti : 500€

Taux de réussite

100%
2021

Chargé(e) de développement