Lieux de formation

Malestroit, Plérin, Rennes

Voies de formation

Contrat d’apprentissage
Contrat de professionnalisation

Durée
18 mois
Dates de rentrée

8 novembre 2021 à Rennes (PFPS du CHU de Rennes)

10 janvier 2022 à Plérin, Rennes (Lycée Jeanne D’Arc), Malestroit

Le métier

Les missions

L’aide-soignant (AS) accompagne les patients dans la réalisation de leurs activités les plus quotidiennes, tout en veillant en permanence à leur confort physique et leur bien-être moral. En outre, voici ses principales fonctions, la plupart du temps exercées en milieu hospitalier :

  • Accueillir les patients lors de leur arrivée et préparer l’installation de leur chambre.
  • Assister si besoin le patient dans ses déplacements (s’asseoir, sortir du lit, marcher…), notamment pour les personnes à mobilité réduite.
  • Apporter les repas et veiller à ce que les patients s’alimentent correctement, les aider si nécessaire, et respecter les régimes particuliers (sans sel, sans gluten…) ou les consignes éventuelles (exemple : patient devant rester à jeun avant une opération).
  • S’assurer de la bonne hygiène des malades, en les aidant si besoin pour leur toilette et à s’habiller, et celle de leur espace de vie en changeant régulièrement les draps, en rangeant et nettoyant la chambre…
  • Assister l’infirmier pour des soins élémentaires comme la prise de tension ou de température, le changement de pansements. Il n’est en revanche pas habilité à donner des médicaments au malade autrement que sous la responsabilité de l’infirmier, ni à effectuer des soins médicaux comme l’installation d’une perfusion ou effectuer une prise de sang…
  • Recueillir les informations relatives à l’état de santé du malade et lui transmettre au jour le jour. Assurer par ailleurs le suivi des soins en faisant part de ses observations, par écrit ou par oral, aux services infirmiers.

Pour plus de renseignements; vous pouvez consulter la fiche ROME correspondante.

Les qualités

  • Force et résistance physique
  • Patience
  • Diplomatie
  • Empathie
  • Sens de l’écoute
  • Adaptabilité
  • Disponibilité

La carrière

Il travaille dans différents lieux : hôpitaux, cliniques, centres de rééducation, maisons de retraite, de convalescence, centres d’accueil pour handicapés, services d’hospitalisation ou de maintien à domicile des personnes âgées. Il peut s’agir soit d’établissements privés, soit d’établissements dépendant de l’État ou des collectivités territoriales.

Évolution de carrière :

Comme cela se fait assez couramment, l’aide-soignant peut envisager à terme une évolution professionnelle vers l’activité d’infirmier. Il peut ainsi se présenter aux examens d’admission aux IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) s’il justifie d’une expérience d’au moins trois ans comme aide-soignant. Il peut également, après quelques années, choisir de se tourner vers les métiers, assez similaires, d’accompagnant éducatif et social (souvent en établissement pour personnes âgées) ou d‘auxiliaire de puériculture (en maternité). Il existe par ailleurs trois grades pour la carrière d’aide-soignant dans la fonction publique hospitalière : aide-soignant de classe normale ; de classe supérieure ; de classe exceptionnelle. Ils correspondent aux années d’expérience accumulées dans les grades respectifs, et l’évolution se répercute au niveau des salaires.

Le salaire

Le salaire mensuel brut d’un aide-soignant à l’hôpital est compris entre 1 350 € en début de carrière et 1 900€ en fin de carrière, hors primes et indemnités.

La formation en apprentissage

Les lieux de formation

  • Rennes (Lycée Jeanne d’Arc)
  • Rennes (PFPS du CHU de RENNES)
  • Malestroit (Centre de Formation Saint Michel)
  • Plérin (IFAS FSEP Bretagne)

Les pré-requis (conditions d'accès)

  • Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation
  • Avoir moins de 30 ans à la date de signature du contrat. Il n’y a pas de limite d’âge pour les personnes bénéficiant d’une RQTH, d’un statut de sportif de haut niveau ou porteur d’un projet de création d’entreprise. (justificatif à fournir au CFA)
  • Avoir trouvé un employeur prêt à vous accueillir pour toute la durée du contrat (engagement employeur à fournir au CFA)

L'alternance

L’apprenti réalise 35 heures par semaine. Il a droit à 5 semaines de congés payés par an.

  • 22 semaines de formation théorique
  • 10 semaines de stage en milieu hospi-talier (2 stages de 5 semaines)
  • 49 semaines chez l’employeur (dont 12 semaines de stage) = 60% ETP (Équivalent Temps Plein)

Le coût de la formation

La formation est gratuite pour les apprentis.

  • Pour les employeurs du secteur privé, les coûts de formation sont pris en charge par les OPCO.
  • Pour les employeurs des 3 fonctions publiques, devis sur demande.

Les domaines de compétences

La formation est répartie en 5 blocs de compétences :
Bloc 1 : Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale
Bloc 2 : Evaluation de l’état clinique et mise en oeuvre de soins adap-tés en collaboration
Bloc 3 : Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
Bloc 4 : Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situa-tions d’intervention
Bloc 5 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et traitement des in-formations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques

Obtention d’un diplôme d’État de niveau 3 (Infra BAC).

Les qualités pour être apprenti

Motivation, rigueur, organisation

Le salaire d'un apprenti

 Cas général 18—20 ans
21—25 ans
26 ans et plus
1ère année
43 % SMIC 53 % SMIC* 100% SMIC*
2ème année
51 % SMIC 61 % SMIC* 100% SMIC*
 Secteur SSSMS** 18—20 ans
21—25 ans
26 ans et plus
1ère année
50% SMIC 65% SMIC* 100% SMIC*
2ème année
60% SMIC 75% SMIC* 100% SMIC*

* ou du SMC correspondant à l’emploi occupé, s’il est plus favorable

** SSSMS : Branche Professionnelle du secteur sanitaire social et médico-social à but privé non lucratif

Aide au permis de conduire pour l’apprenti : 500€

Taux de réussite

87% juin 2020

Taux de rupture
2%
Chargé(e) de développement